ورود به سایت

ر
» Code d'arbitrage

Code d'arbitrage

Généralités sur la discipline de récitation

 

  • Les points pour la discipline de récitation se répartissent de la façon suivante :

Phonétique coranique تجويد : 40 points

Respect des pauses et des commencements  وقف و ابتدا : 20 points

         Qualité de la voix صوت : 15 points

Qualité de la mélodie et de l’accent arabe لحن : 25 points

  • Dans le cas où deux ou plusieurs concurrents auraient obtenu le même nombre de points, c’est la succession suivante qui entrera en ligne de compte pour définir le gagnant : Phonétique coranique, respect des pauses, qualité de la mélodie et qualité de la voix
  • La compétition se déroule en deux étapes, préparatoires avec 30% des points, et finales avec 70% des points
  • Chaque concurrent à l’étape préparatoire, devra réciter 7 lignes du Saint Coran et 20 lignes au cas où il sera admis en finale
  • Le minimum de points à l’étape préparatoire, dans les différents domaines d’évaluation sont :

Phonétique coranique : 13 points

Respect des pauses et des commencements : 7 points

         Qualité de la voix : 5 points

         Qualité de la mélodie : 9 points

 

Généralités sur la discipline de mémorisation

 

  • les points de la discipline de mémorisation se répartissent de la façon suivante :

Qualité de la mémorisation : 100 points

Phonétique coranique : 40 points

Respect des pauses et des commencements : 20 points

         Qualité de la voix : 15 points

         Qualité de la mélodie : 25 points

 

Remarque : A toutes les étapes des compétitions, le total des points du mémorisateur sera évalué en fonction de la mémorisation à 70% et en fonction de la qualité de lecture à 30%

 

  • Dans le cas où deux ou plusieurs concurrents auraient obtenu le même nombre de points, ce sont les points obtenus dans la succession suivante qui entreront en ligne de compte pour définir le gagnant : Mémorisation, phonétique coranique, respect des pauses, qualité de la mélodie et qualité de la voix
  • La compétition se déroule en deux étapes, préparatoires avec 30% des points, et finales avec 70% des points
  • Les arbitres de phonétique pour chaque question de mémorisation, donneront une note spéciale et la note finale sera la moyenne des différentes notes obtenues par le mémorisateur

 

Si un concurrent ne répond pas à une question ou fait une erreur entrainant une interruption de la part du questionneur, seul l’arbitre de mémorisation enlèvera des points pour cette question au concurrent

La note de phonétique du concurrent dans ce cas, sera la moyenne des notes que le concurrent aura obtenues aux questions auxquelles il aura répondu

 

Répartition des points dans les différentes disciplines

 

Les 40 points de phonétique coranique sont répartis de la façon suivante :

  1. Justesse de lecture
  2. Justesse de prononciation, 30 points
  3. Respect de l’accent arabe, 10 points

 

  1. Justesse de la lecture

 

Le concurrent perdra 3 points en cas de :

  1. suppression, d’ajout ou de déplacement d’une lettre, d’un mot, d’une expression, d’une ligne ou d’un verset
  2. suppression, d’ajout ou de changement dans les sons, comme par exemple, changer un son allongé en un son court ou vice versa, ou faire des erreurs dans la prononciation du pronom هاء en fin de mot (صله هاء ضمیر)
  3. suppression ou ajout d’un « hamze » ou d’un « tashdid ». Dans le cas de doute sur la prononciation du « tashdid », 1 point au maximum sera supprimé sur l’avis de l’arbitre
  4. d’erreur dans les pauses, la liaison avec le mot suivant un mot sakine «وصل به سکون », la négligence des liaisons obligatoires « وقف به حرکت» ou d’erreur dans la prononciation des lettres finales « وقف به اسکان و ابدال »

 

Remarques :

 

- Dans tous les cas cités, en cas de correction rapide avant la pause, 1 point sera retiré, 2 points dans le cas d’une correction du lecteur après la pause, et 3 points en absence de correction

- Il est nécessaire que le président du jury à la fin de la lecture, explique au concurrent en public, les fautes qu’il aurait éventuellement faites

- La répétition des fautes dans les cas cités (1) à (4), sera accompagnée à chaque fois, d’une suppression de points

 - Dans la discipline de mémorisation, ces fautes seront sanctionnées par l’arbitre de mémorisation et non par les arbitres de phonétique

 - Pour chaque verset lu en plus ou supprimé, 3 points seront retirés au concurrent

 

 

  1. Justesse de la prononciation

 

Cas de suppression d’un point

Prononciation erronée des lettres ou des modalités de lecture صِفاتُ الحُروف

  1. En cas de prononciation incorrecte, un demi-point sera retiré
  2. Manque d’observation des règles de phonétique coranique

   

*Chaque manquement aux règles de phonétique dans un seul mot, sera examiné et sanctionné séparément

 

*Un demi-point sera retiré dans le cas de manquement de respect aux règles précédemment citées comme la durée des prolongations (Al-madd – الْمَدُّ), Al-Ghounnah (chant nasal) et l’équilibre dans la durée « توازن» des madd

 

  1. Liaisons inhabituelles ou exagération dans la prononciation comme l’assimilation entre le  ‘ayn (ﻉ) et le mim (ﻡ) dans (یعملون) ou entre le  ‘ayn (ﻉ)  et le  lam (ل) dans (نعلن) qui feront sur l’avis de l’arbitre, perdre entre 0,5 et 1 point au concurrent

 

  1. Les fautes de prononciation dans la lecture coranique dues à une incapacité du lecteur (problèmes de locution) feront perdre entre 1 et 2 points au candidat pour chaque lettre mal prononcée, et cela une seule fois. Le concurrent perdra aussi 0,5 point s’il prononce de façon erronée, un signe, une lettre ou un mot, et se corrige immédiatement

 

 

  1. Respect de la langue arabe

 

Cette partie signifie le respect de l’accent arabe dans la prononciation des lettres et des mots, en évitant un effort trop soutenu ou l’incompréhensibilité

10 points sont accordés pour cette partie de la récitation et répartis de cette manière :

  1. 4 points pour la prononciation parfaite et courante des lettres
  2. 4 points pour la prononciation parfaite des voyelles
  3. 2 points pour le respect de la vitesse de récitation

 

4 points au maximum peuvent être retirés en cas de :

  1. Défaut généraux dans la prononciation des lettres, les lieux de prononciation (مخارج), les modulations des lettres (صفات حروف) ou les effets que provoquent les lettres sur leur voisinage (احکام حروف)
  2. Exagération ou faiblesse dans le respect des règles phonétiques de prononciation

3.             Défaut ou exagération dans la  prononciation des « sakinah » «  حروف ساکن »  ou  de la chadda  « tashdid ـّ  »  

 

Retrait de 0,25 points dans les cas suivants :

  1. Défauts qualitatifs ou quantitatifs de lecture des voyelles brèves ou longues
  2. Défaut dans l’accent arabe
  3. Défaut ou exagération des allongements des voyelles
  4. Défaut dans la vitesse de lecture des lettres et des voyelles, précipitation, ralentissement et prolongation injustifiée de certains mots   

  

Le respect des règles des pauses et des commencements de lecture  20 points

 

Le retrait des points à l’étape préliminaire, se fait de la façon suivante :

1.            Négligence d’un arrêt obligatoire, 2 points

2.            Arrêt ou commencement incomplet avec ou non changement de sens, 2 points

3.            Arrêt pour reprendre la respiration en cours de lecture, 1 point

4.            Négligence des signes de pause ou de liaison recommandées dans le Coran, 0,5 point

5.            Répétition injustifiée d’une partie d’un verset, 0,5 point

6.            Arrêt de plus de 15 secondes aux endroits d’arrêt obligatoire ou conseillé, 0,25 point (uniquement dans la discipline de récitation)

 
 À l’étape finale le retrait des points s’effectue de la façon suivante :

1.                 Erreur dans les pauses et les commencements, 3 points

2.                 Négligence d’un arrêt obligatoire, 1,5 points

3.                 Erreur dans les pauses et les commencements, avec changement de sens, 1,5 point

4.                 Arrêt pour reprendre la respiration en cours de lecture, 1 point

5.                 Erreur dans les pauses et les commencements avec changement de sens, lors du passage au verset suivant, 1,5 point

6.                 Erreur dans les pauses et les commencements sans changement de sens, 1 point

7.                 Négligence de l’obligation de liaison ou de pause, 0,5 point

8.                 Répétition injustifiée d’une partie d’un verset, 0,5 point

9.                 Arrêt excessivement de plus de 15 secondes, aux endroits d’arrêt obligatoire ou conseillé (uniquement dans la discipline de récitation) 0,25 point

Remarques : le maximum de points dans cette partie est de 20 points. La note 20 ou 19,5 sera accordée avec l’accord des membres du jury, si le concurrent n’a fait aucune faute.

 

La voix 15 points

 

Dans la discipline de lecture:

 

1.             Le timbre de la voix طنین  4 points

2.             L’ampleur de la voix 3 points  انعطاف صوت 3   points

3.             La typologie vocale مساحت صوت 3 points

        Les points de hauteur musicale sont répartis de cette manière :

1.             De la voix la plus basse à 2 octaves, 3 points

2.             De la voix la plus basse à 1,5 octave, 2,5 points

3.             De la voix la plus basse à 1 octave, 1 point

4.             De la voix la plus basse à moins d’une octave, 0,5 point

4.             Utilisation optimale et artistique de la voix, 2 points

5.             Volume de la voix, 2 points

6.             Effets de voix, 1 point

 

Les étranglements, le hoquet ou d’autres problèmes de ce genre seront évalués par l’arbitre et couteront chacun 0,5 point au concurrent.

 

Dans la discipline de mémorisation :

1.             Le timbre de la voix طنین  5 points

2.             L’ampleur de la voix 3 points  انعطاف صوت 3   points

3.             La typologie vocale مساحت صوت (hauteur musicale) 2 points

        Les points de hauteur musicale (tessiture) sont répartis de cette manière :

1.             De la voix la plus basse à 1 octave, 2 points

2.             De la voix la plus basse à moins d’une octave, 1 point

  4. Utilisation optimale et artistique de la voix, 2 points

  5. Volume de la voix, 2 points

  6. Application exacte et parfaite des règles de lecture coranique, 1 point

Les étranglements, le hoquet ou d’autres problèmes de ce genre seront évalués par l’arbitre et couteront chacun 0,5 point au concurrent

 

Qualité de la mélodie لحن : 25 points

 

Dans la discipline de récitation

 

  1. Octroi des points
  2. expression dans la lecture (تنغیم), 5 points
  3. organisation des mélodies en fonction des sens coraniques, 5 points
  4. humilité et qualité de la lecture, 5 points
  5. initiative et créativité dans les limites des règles de la lecture coranique, 5 points
  6. diversité des modes de lecture (مقام) 4 points
  7. capacité de passage aux divers modes de lecture, 1 point

 

  1. retrait des points :
  2. Mauvais début de lecture, 1 point
  3. Sortie injustifiée du maqam, 1 point
  4. Mélodie trop appuyée, 0,5 point
  5. Manque d’harmonie dans la vitesse de lecture, 0,5 point
  6. Manque de respect des règles de tajvid, 0,5 point

 

 

 Dans la discipline de mémorisation

 

  1. Octroi des points :
  2. Respect des règles de récitation (vitesse et équilibre de la récitation en évitant les techniques de la lecture magistrale) 6 points
  3. Qualité de la mélodie 5 points
  4. Accord entre la mélodie et le sens des versets 5 points
  5. Humilité et qualité de la lecture
  6. initiative et créativité dans le respect des règles de lecture coranique, 3 points
  7. diversité des modes de lecture, 3 points
  8. capacité de passage aux divers modes de lecture, 1 point

 

  1. retrait des points :
  2. Sortie injustifiée du maqam, 1 point
  3. Mélodie trop appuyée, 0,5 point
  4. Manque d’harmonie dans la vitesse de lecture, 0,5 point
  5. Manque de respect des règles de tajvid, 0,5 point

 

 

 

Niveau de la mémorisation 100 points

 

 

  1. Erreur dans la prononciation des voyelles ou des consonnes (suppression, ajout ou déplacement)
  2. En cas de correction immédiate retrait de 0,5 point
  3. Sans correction, 1 point

 

Cela concerne ce qui dans la langue arabe, est considéré comme des lettres, et non les mots حتی، الی، فی، عن dont les erreurs entrent dans la catégorie des fautes de noms

 

*Dans le cas d’erreur de récitation d’une voyelle courte, un seul point sera retiré au concurrent comme dans le cas de la récitation de «عبادٌ» au lieu de «عبادٍ»  ou de«اَنتَ»  au lieu de«اَنتِ»    

 

* Dans le cas d’erreur de récitation d’une voyelle longue, un seul point sera retiré au concurrent comme dans le cas de la récitation de «اِنَّها»  au lieu de «اِنّهُ» ou de «تابَا» au lieu de«تابوُا»  

 

*Dans le cas d’allongement de même nature d’une voyelle courte ou le contraire, un seul point sera retiré au concurrent comme dans le cas de la récitation de «قالا» au lieu de «قالَ» ou de «ربِّ» au lieu de«ربّی»  

 

* Dans le cas d’allongement de nature différente, d’une voyelle courte ou le contraire, 2 points seront retirés au concurrent comme dans le cas de la récitation de «فأتِ» au lieu de«فأتوا»  ou de «قالوا» au lieu de «قالَ»

 

*la transformation d’une lettre des pronoms, des démonstratifs (موصولات) ou des lettres qui constituent le Mozare’ (مضارع) sera sanctionnée dans la catégorie des lettres comme dans le cas de la récitation de«منکُم»  au lieu de«منهُم» , de  «منکَ» au lieu de«منهُ»  ou de «یَغفرُ» au lieu de «تَغفرُ»

 

*Il faut faire attention au fait qu’une lettre accompagnée d’une voyelle, ne recevra qu’une seule sanction

 

Remarques :

 

Au cas où la lecture du mémorisateur à cause d’un changement ou d’un problème dans la prononciation d’une lettre, provoquerait des doutes, après consultation des arbitres de mémorisation et de phonétique, les suppressions de points seront effectuées dans un seul domaine.

 

  1. Erreur dans la prononciation des mots (suppression, ajout, changement ou déplacement)
  2. En cas de correction immédiate du mémorisateur, retrait de 1 point
  3. Correction du mémorisateur sur l’avis de l’arbitre, retrait de 2 points
  4. sans correction du mémorisateur, retrait de 3 points

 

*Les mots composés (d’une lettre et d’un nom ou de plusieurs noms) sont considérés comme un mot unique comme  فليقاتل، فسيكفيكهم، فاسقیناکموه

 

*Si le changement des lettres et non des signes diacritiques, entraine un changement de la racine et du sens du mot, le retrait des points sera fait dans le domaine des noms comme dans le cas de la prononciation de «یعملون» a lieu de «یعلمون» ou de «بصیر» au lieu de «نصیر»

 

*L’erreur dans la lecture d’un mot qui entrainerait un changement de voyelle, avant ou après le mot, sera évaluée comme un seul mot et sanctionnée dans la colonne des mots comme             «و اللهُ»  au lieu de «اِنَّ اللهَ»   ou «و ربُّک» au lieu de «مِن ربِّک»

 

* un mot et une lettre seront évalués comme un mot dans la colonne des mots comme                      «هذه انعام و حرث»  au lieu de «و قالوا هذه انعام و حرث»

 

*chacune des « lettres Muqata'ah» (lettres isolées au début de plusieurs sourates) constitue un mot et chaque erreur sera évaluée dans la colonne d’erreurs des mots.

 

  1. Erreurs dans les mots (suppression, ajout, changement ou déplacement)
  2. En cas de correction immédiate du mémorisateur, retrait de 1,5 point
  3. Correction du mémorisateur sur l’avis de l’arbitre, 2,5 point
  4. Sans correction du mémorisateur, 4 points

 

*Cette partie concerne les expressions composées de plusieurs mots comme                                                 «والمجاهدون باموالهم و انفسهم فی سبیل الله» au lieu de                                                                                         «و المجاهدون فی سبیل الله باموالهم و انفسهم»  ou «والله خبیر بما تعملون»                                                            au lieu de «والله بما تعملون بصیر»

*la formule du début des sourates (بسم الله الرحمن الرحيم) fait partie de ce groupe

 

  1. Manque de respect de l’ordre des versets et déplacement des versets 
  2. Si un verset est négligé dans sa totalité :
  3. En cas de correction immédiate du mémorisateur, retrait de 2 point
  • . Correction du mémorisateur sur l’avis de l’arbitre, 3 point
  • . Sans correction du mémorisateur, 4,5 points
  1. si plus d’un verset a été négligé :
  2. En cas de correction immédiate du mémorisateur, retrait de 2,5 point
  3. Correction du mémorisateur sur l’avis de l’arbitre, 3,5 point
  4. Sans correction du mémorisateur, 5 points

    

* Ce que nous entendons par erreur entre deux versets ne concerne que le début du verset, dans le cas d’une erreur plus étendue, on parlera d’erreur de mots qui sera évaluée et sanctionnées dans la colonne des mots

 

* Si le mémorisateur fait une erreur dans le cas de deux versets qui commencent de la même façon, cette erreur sera évaluée et sanctionnées dans la colonne des mots

 

* Si le mémorisateur en passant d’une sourate à l’autre, fait une erreur dans la lecture des lettres Muqata'ah, un retrait de point sera effectué dans la colonne de succession des versets comme «طه»  après la sourate ka’af au lieu de « «کهیعص. L’arbitre peut dans ce cas, après la pause dans la lecture, ne pas informer le mémorisateur de son erreur et attendre qu’il poursuive sa lecture, et après la définition de l’erreur, supprimer des points au concurrent dans la colonne de mots ou de la succession des sourates comme dans le cas de «المر»  après la sourate Tobe au lieu de «الر»  ou de  «الم» après la sourate Anham au lieu de «المص»

 

*une erreur dans un verset de moins d’une ligne sera sanctionnée dans la colonne des erreurs d’expression

 

*si le verset oublié excède une ligne, cette erreur sera sanctionnée dans la partie des versets ou des parties de verset non lues

 

* si le mémorisateur oublie un verset qui dépasse une ligne et si l’arbitre lui rappelle tout le verset, il sera sanctionné de 4 points par ligne

 

  1. Les hésitations et les répétitions

 

Si un concurrent interrompt trop longtemps sa lecture ou répète une phrase dans le but de se rappeler la suite du verset, il perdra 0,5 point pour chaque arrêt et chaque répétition.

 

* si un concurrent après une pause, poursuit sa lecture, l’arbitre par indulgence, ne lui attribuera que des points négatifs

 

* si le concurrent après une pause, fait une erreur dans sa lecture, l’arbitre en dehors des pénalités pour la pause, par indulgence, ne lui attribuera que des points négatifs.

 

* si le concurrent après une pause, n’arrive pas à réciter une partie du verset, l’arbitre lui soufflera le premier mot et en cas de poursuite de la lecture, le pénalisera dans la colonne des mots.

 

* si le concurrent oublie le début d’un verset et effectue une pause pour s’en souvenir, l’arbitre devra l’aider en lui soufflant le premier mot du verset et le pénalisera dans la colonne des mots.

 

* si au début de la lecture, le concurrent ne comprend pas la question du jury et demande des explications, le nom de la sourate, le numéro de la page, le numéro du verset ou l’assentiment du jury pour la partie qu’il a récitée, il perdra 0,5 point pour chaque question.

 

* l’arbitre dans le cas d’un verset au début d’une sourate, se contentera de dire le nom de la sourate et ne lira pas le premier verset.

 

* si le concurrent après la question de l’arbitre, après la récitation d’al Isti’adha et de  la bismallah,  demande à l’arbitre de reposer sa question, il perdra des points dans la colonne des mots.

* si le mémorisateur répète plus d’une phase dans le but de se rappeler la suite du verset, il perdra 0,5 point pour chaque phrase qu’il aura répétée

 

*si le mémorisateur après une erreur et l’avertissement de l’arbitre, refait la même faute, c’est la première faute qui sera sanctionnée dans la partie relative au manque de correction du concurrent 

   


 

 


 



Rapport image